Journée de la terre.

Une vie plus durable, la planète est notre maison. Le changement climatique la menace et impacte nos foyers, nos modes de vies et notre quotidien .

Cette initiative est destinée à accompagner les personnes et les organisations à diminuer leur impact sur l’environnement.

Créée en 1970 aux États-Unis, elle engage tous les citoyens à faire un geste concret pour protéger l’environnement.

Concrètement, ce sont 22 000 partenaires internationaux qui collaborent au « Earth Day Network », qui signifie « réseau du Jour de la Terre » afin d’organiser des événements partout dans le monde pour mettre l’environnement et son respect au centre des préoccupations.

Quels gestes écologiques faire le Jour de la Terre ?

Célébrée chaque 22 avril, le Jour de la Terre donne chaque année une occasion aux citoyens de réfléchir aux dommages infligés à la planète… et aux gestes archi-simples de tous les jours pour la préserver. Parmi eux, le fait de privilégier « les circuits courts » en mangeant des produits locaux, mais aussi de saison pour limiter les émissions de polluants et le gaspillage ; le tri de ses déchets ou même le réflexe de rapporter ses médicaments périmés ou non-utilisés à son pharmacien : collectés, il sont désormais transformés en énergie.

D’autres astuces à la portée de tous consistent à éteindre la lumière quand on quitte une pièce ; à utiliser les transports en communs, le vélo, le covoiturage ou ses jambes ; à couper l’eau pendant son brossage de dents ou son rasage… Un autre geste vert consiste à louer plutôt qu’acheter, ce qui permet de produire à terme moins de déchets. Et voici pour finir une solution qui pourra paraître loufoque à certain mais se démocratise : adopter une poule ! Le gallinacé est en effet capable de picorer jusqu’à 150 kilos par an de déchets alimentaires. Et vous offrira en retour des œufs frais tous les matins pour le petit-déjeuner…